• Base de connaissance

Intersessionnelle avril 2012 CASM - Déclaration du Sénégal sur la question de l'ISU

Date du document: 16 avril 2012

Description:

Déclaration faite par l'Ambassadeur Papa Omar NDIAYE, Directeur du Centre National d'Action Antimines au Sénégal (CNAMS), sur la question de l'Unité d'Appui à la mise en oeuvre de la Convention (ISU) lors de la réunion intersessionnelle sur les armes à sous-munitionsarmes à sous-munitionsNote : Pour des raisons politiques, la définition ci-dessous d’une arme à sous-munition est celle adoptée aux fins de la Convention sur les armes à sous-munitions. D’un point de vue technique, les armes à sous-munitions sont englobées dans la définition des REG.

Le terme arme à sous-munitions désigne une munition classique conçue pour disperser ou libérer des sous-munitions explosives dont chacune pèse moins de 20 kilogrammes, et comprend ces sous-munitions explosives. [CASM]

Il ne désigne pas :

a) une munition ou sous-munition conçue pour lancer des artifices éclairants, des fumigènes, des artifices pyrotechniques ou des leurres, ou une munition conçue exclusivement à des fins de défense anti-aérienne ;
b) une munition ou sous-munition conçue pour produire des effets électriques ou électroniques ;
c) une munition qui, afin d’éviter les effets indiscriminés sur une zone et les risques posés par les sous-munitions non explosées, est dotée de toutes les caractéristiques suivantes :
(i)      chaque munition contient moins de dix sous-munitions explosives ;
(ii)     chaque sous-munition explosive pèse plus de quatre kilogrammes ;
(iii)    chaque sous-munition explosive est conçue pour détecter et attaquer une cible constituée d’un objet unique ;
(iv)    chaque sous-munition explosive est équipée d’un mécanisme électronique d’autodestruction ;
(v)   chaque sous-munition explosive est équipée d’un dispositif électronique d’autodésactivation.
(CASMCASMLa Convention sur les armes à sous-munitions interdit l’emploi, la production, le transfert et le stockage des armes à sous-munitions. Elle prévoit en outre des dispositions sur l’assistance aux victimes, la dépollution des zones contaminées et la destruction des stocks, qui font l’objet d’articles distincts.) d'avril 2012.
Genève, 16 - 19 avril 2012.

» Télécharger le document complet (36 ko) pdf

Références Bibliomines:

5198

Organisations:

Centre National d'Action Antimines au Sénégal (CNAMS)

Pays:

Sénégal

Ce document appartient aux catégories suivantes:

Structures nationales
Déclarations nationales dans les instances internationales
Convention sur les armes à sous-munitions (CASM)
Mise en œuvre nationale
Traités et Droit International